20 juin 2017

Biographie de
Vincent Blanchette

Reconnu comme un athlète multi-disciplinaire ayant combiné deux sports d’élite à un très jeune âge, soit le hockey et le golf, Vincent en a fait un mode de vie. Passionné, talentueux et discipliné, Vincent carbure avec la compétition et éprouve beaucoup de plaisir à jouer et compétitioner!

Fait impressionnant, il maintient un rythme effréné, combinant Équipe-Québec au golf et Équipes d’Élites au hockey, et ce jusqu’à la fin de son parcours de hockey junior, à l’âge de 19 ans, soit deux ans après son année de repêchage dans la LHJMQ avec les Saguenéens de Chicoutimi en 2010-2011, lorsqu’il eu comme entraineur l’ex-capitaine du Club de Hockey Canadien Guy Carbonneau. Ancien capitaine du Collège Charles-Lemoyne de la Ligue Midget AAA, et du Collège Français au Junior AAA, Vincent a développé son leadership en prêchant par l’exemple autant sur la glace qu’en dehors, et fût un modèle pour ses pairs. L’esprit d’équipe que l’on retrouve au hockey dynamise Vincent alors que la concentration, la visualisation et le désir de vaincre au golf font de lui un joueur qui n’abandonne jamais en compétition.à

Adepte de conditionnement physique pour gagner en endurance, en explosion et en agilité, Vincent s’allie avec Paul Gagné entraineur élite à Montréal. Son entraineur lui donne des exercices compatibles et complémentaires avec les deux sports, ce qui aida grandement Vincent à se démarquer. En août 2013, Vincent débute sa carrière universitaire à Gardner Webb University (GWU) en Caroline du Nord grâce à un scholarship, après que Steven Fritsch, frère de Brad qui a obtenu sa carte de la PGA dans les années 2010, eut remarqué son jeu deux ans auparavant. Il devint un joueur important de l’équipe Runnin’ Bulldogs de GWU dès ses débuts avec un score de -2 à son premier tournoi à Myrtle Beach Intercollegiate (73-69), bon pour une 6e position suivi d’un 69 (-3) à son second tournoi, bon pour une 2e position. À sa seconde année comme « sophomore » Vincent parvint à se démarquer comme le meilleur joueur de son université et termina 4e au Championnat de fin de saison au Big South Conférence avec une performance de -6 (68-71-71), qui lui permis de gagner le trophée D1-Big South All-Championship Team. L’année suivante, à son année junior, Vincent remporta un premier tournoi du NCAA division 1 après quelques deuxièmes positions, au Coca-Cola Wofford Invitational à Spartanburg, S.C., établissant un record du tournoi à -14 (68-65-69). Il contribua grandement à la première victoire de son équipe par la même occasion. Il se mérita une place dans les Équipes Big South All-Conference et All-Academic, cette dernière récompensant son jeu en général et sa performance scolaire, avec un GPA cumulatif de 3.49 en Business Administration (Majeure en Finance). À sa première moitié de saison lors de sa quatrième et dernière année, Vincent réussi à percer le top-100 D1 NCAA Ranking avec une 21e position après les 3 premiers tournois de l’année avec une moyenne par ronde de 69.88.

Vainqueur du 81e tournoi Duc de Kent et du volet amateur de la Coupe Sani Marc en 2015, ainsi que du Alexandre de Tunis l’année précédente, Vincent termine 2e meilleur québécois à son dernier Championnat Amateur Canadien derrière son ami Hugo Bernard, champion de la classique 2016. Vincent s’est aussi mérité la 2e position au Championnat Amateur du Québec 2016. Également à son actif, 2 trous d’un coup; son premier à 11 ans à son Club de golf de Saint-Jean-sur-Richelieu établissant ainsi un record pour le joueur le plus jeune de l’histoire du club à avoir fait cet exploit depuis son ouverture en 1922. Son deuxième, au ChampionsGate Golf à Orlando, Florida, en novembre 2016.

Fort de belles amitiés développés dans sa jeunesse avec des joueurs qui ont percé la LNH, dont Jonathan Huberdeau (Panthers de la Floride), Antony Mantha (Red Wings de Detroit), Charles Hudon (Canadien de Montréal), Shawn Couturier (Flyers de Philadelphie), Christopher Gibson (Islanders de New York), Vincent croit que tout est possible pour lui tant que l’effort et le désir de s’améliorer sera au rendez-vous! Une bonne attitude engendre l’altitude, et ceci est certes la philosophie de Vinny!